Historique

Plus de 15 ans d’expérience nanosatellites …

Tout commence dès 2001, avec la construction d’une charge utile pour le nanosatellite SACRED (2001-2006), de l’Université d’Arizona (USA).
Le lanceur a malheureusement explosé en vol, détruisant les nombreux nanosatellites universitaires qu’il devait mettre en orbite.
Cette expérience a cependant initié le travail de l’Université de Montpellier sur les projets autour des nanosatellites.

2006

Appel à projets EXPRESSO du CNES (Agence Spatiale Française)
equipe-bd-rct

EXPRESSO (EXpérimentations et Projets Etudiants dans le domaine des SystèmeS Orbitaux et des ballons).
L’Université de Montpellier est sélectionnée pour faire réaliser entièrement un nanosatellite par des étudiants. Parmi les centres de recherche de l’Université : le groupe RADIAC de l’IES (Institut d’Electronique du Sud), un des leaders mondiaux dans le domaine des effets des radiations sur les composants électroniques au sol et dans l’espace, qui travaillera en synergie avec les étudiants et les industriels sur le projet.

13 Février 2012

ROBUSTA, 1er nanosatellite français lancé en orbite
vega-bd-rect

Développé par nos étudiants et lancé par le lanceur européen de l’ESA, VEGA

> Dès lors, le CNES soutient l’implantation du 1er Centre Spatial Universitaire français à Montpellier, pour développer des nanosatellites.

Novembre 2012

Création de la Fondation Van Allen

Membres fondateurs :

  • Université de Montpellier
  • 3D Plus
  • Airbus Defence & Space
  • Intespace
  • LATelec
  • Zodiac Data Systems

La Fondation Van Allen apporte à l’Université le financement nécessaire pour continuer l’aventure et accompagnera stratégiquement le Centre Spatial Universitaire.

Décembre 2015

1er bâtiment dédié Centre Spatial Universitaire françaisbati-bd-rect

Construction permise grâce à un fort soutien de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

L’ambition est de réunir :

  • tous les acteurs des projets :
    Formation – Recherche – Industrie
  • tous les équipements bords et sols pour construire un nanosatellite