Nanosatellites, stages d’excellence

Offres de stages

Voir les offres de stages

Organisme reconnu

  • 1er Centre Spatial Universitaire français
  • 1er nanosatellite français lancé dans l’espace, et bientôt aussi le 2ème nanosatellite français lancé en orbite
  • Université de Montpellier, unique organisme de formation français membre du collectif Space Care, lancé par le CNES (Agence Spatiale Française)
  • Echanges avec des entreprises leaders du secteur et les agences spatiales (CNES, ESA)
  • Soutien de la Fondation Van Allen, et de ses membres (3D Plus, Airbus Defence & Space, Intespace, LATelec, Zodiac Data Systems…)
  • Partenariats internationaux (avec le JPL / NASA, l’Université Technique d’Etat de Bauman-Moscou, l’Université de Cape Peninsula…)
  • Financement des stages étudiants par la Fondation Van Allen

En savoir + sur le 1er Centre Spatial Universitaire français

Développer des compétences très recherchées en Haute Technologie

Pas de droit à l’erreur dans l’espace

L’environnement spatial est si agressif qu’il nécessite une rigueur très appréciée dans les autres domaines. 
Les étudiants développent ici des compétences à la fois transversales et très pointues, auxquelles sont sensibles les recruteurs dans de nombreux secteurs de haute technologie.

Travail d’équipe

des étudiants issus de multiples disciplines et de tous niveaux qui travaillent ensemble

Gestion de projets

des étudiants expérimentés qui encadrent des étudiants plus jeunes pour mener à bien les projets

Ingénierie des systèmes

des étudiants capables d’appréhender les contraintes industrielles de projets complexes, et d’optimiser l’articulation entre les différents éléments d’un système (nanosatellite, station sol, lanceur, banc de tests…)

Adopter des méthodes de travail conformes aux pratiques de la profession

Des étudiants opérationnels dès la fin de leur cursus

Nos nanosatellites sont mis en orbite, où ils ne pourront pas être réparés. Ils doivent donc être fiables : suivre les mêmes étapes de développement et répondre aux mêmes exigences que des industriels. Enfin, l’autorisation de lancement ne sera accordée que si le nanosatellite réussit les tests demandés par le lanceur.

Analyse missionPhase 0 : Analyse mission
Phase A étude de faisabilitéPhase A : Etude de faisabilité
Mise en page 1Phase B : Définition préliminaire
Revues de phaseRevues de phase, entre chaque phase, lors des Comité de pilotage de la Fondation Van Allen ou avec les agences spatiales

Phase C definition detailleePhase C : Définition détaillée
Phase D Fabrication et qualificationPhase D : Fabrication et Qualification
Lancement en orbiteLancement en orbite
Phase E : exploitation et station solPhase E : Exploitation et station sol
Phase F : DésorbitationPhase F : Désorbitation

Interactions avec la profession

Suivi de projet avec les Agences Spatiales (CNES, ESA)

Pour développer les nanosatellites en conformité avec les règles qui régissent le secteur spatial ; les étudiants bénéficient d’un suivi régulier à chaque étape clef (revue de phase) avec des spécialistes des agences spatiales.

Interactions dans les formations avec les industriels du secteur

Formations sur des logiciels professionnels, intervention dans les cours, visites d’entreprises…

Conférences, salons et workshops…

Participation des étudiants aux salons clefs du secteur, présentations en workshops, assistance à des conférences, journées d’échanges organisées par la Fondation Van Allen
Exemples : Salon du Bourget, Conférence Small Satellites Services & Systems, Toulouse Space Show, Radecs…